Changer de voie professionnelle à 30 ans, c’est possible !

changer voie professionnelle

Qui a dit que passé un certain âge il n’est plus possible de se reconvertir professionnellement ? En tous les cas, certainement pas nous au sein de l’École Nationale du Bâtiment ! Et pour cause, nous recevons chaque année de nombreuses personnes désireuses de se réorienter dans l’un des deux métiers pour lesquels nous vous proposons une formation à distance.

Des personnes qui choisissent une reconversion comme architecte d’intérieur ou comme décoratrice / décorateur d’intérieur et qui sont pour nous l’occasion de le redire avec force : oui, changer de voie professionnelle à 30 ans, 40 ans (ou plus), c’est possible quand on s’en donne les moyens !

Un marché professionnel qui génère des reconversions

Avoir du succès dans sa vie professionnelle n’est pas mince affaire. Cela demande non seulement de l’investissement personnel, mais aussi une certaine dose de réussite. Il est bien loin le temps où, quand on perdait son emploi, on pouvait se rassurer dans l’instant par la quasi-certitude d’en retrouver un autre dans la foulée ou presque.

Et même en étant efficace dans son métier au quotidien, il y a toujours une part de réussite qu’il vaut mieux avoir avec soi. Il n’y a qu’à voir toutes ces personnes qui, bien qu’étant excellentes dans leur domaine de prédilection ont vu leur activité professionnelle frappée de plein fouet par la pandémie de la Covid-19, parfois jusqu’à l’arrêt de leur activité et qui se retrouvent de fait sur le marché de l’emploi aujourd’hui.

C’est d’ailleurs devenu, malheureusement depuis quelques mois, un motif de reconversion professionnelle supplémentaire dont personne ne peut se réjouir. Mais n’oublions pas non plus qu’il y a aussi bien sûr des motifs plus personnels et / ou positifs comme la volonté de découvrir un nouveau secteur d’activité plus en adéquation avec ses goûts ou encore d’élargir son champ de compétences dans le but de façonner son profil avec un objectif bien précis en tête.

Tout cela étant dit, quelle que soit la raison pour laquelle vous souhaitez vous reconvertir, il existe de nos jours de belles possibilités et de beaux métiers dans lesquels rebondir pour poursuivre sa vie professionnelle, même quand celle-ci a été jalonnée d’embuches.
Rappelons que les personnes qui prennent leur retraite après avoir fait toute leur carrière dans la même entreprise se sont considérablement raréfiées pour ne pas dire ont disparu du monde professionnel tel que nous le connaissons aujourd’hui en 2021 et depuis quelques années déjà.

Se reconvertir professionnellement à 30 ans, 40 ans ou plus

Nous avons titré cet article changer de voie professionnelle à 30 ans c’est possible car la trentaine est un âge charnière dans une vie. Il s’agit effectivement d’un âge pour lequel beaucoup de personnes considèrent que c’est la limite pour se réorienter s’il faut prendre un tournant sur le plan professionnel et accessoirement d’un âge où l’on se pose beaucoup de questions.
S’il est vrai que c’est là un âge décisif et une période de l’existence au cours de laquelle on prend des décisions qui sont généralement très impactantes pour la vie future, il ne s’agit pas non plus d’un âge butoir au-delà duquel on ne peut pas changer de voie professionnelle !

Comme nous l’avons évoqué, le marché de l’emploi s’est considérablement transformé au fil du temps. Ainsi, de plus en plus d’employeurs sont sensibles à des parcours professionnels, souvent atypiques, de personnes qui peuvent, par leur expérience passée pour le moins inédite, apporter beaucoup à la vie et à la culture d’entreprise.

Ainsi, à partir du moment où les rouages d’un métier peuvent être appris dans le cadre d’une formation professionnelle, il est tout à fait possible de se réorienter comme nous le constatons avec beaucoup d’apprenantes et d’apprenants qui se tournent vers nous pour se reconvertir dans la décoration d’intérieur. avec notre formation de décoratrice / décorateur d’intérieur ou dans l’architecture d’intérieur en suivant notre formation d’architecte d’intérieur à distance.

Le maître mot pour y parvenir, pour que changer de voie professionnelle à 30 ans soit synonyme de réussite, c’est de faire preuve de motivation. En effet, pour beaucoup de métiers, vous aurez sensiblement 5, 8 ou 10 ans de plus qu’une personne qui a suivi les études ayant le chemin le plus direct vers le métier en question et il faudra donc transformer ce surplus d’âge en avantages pour les employeurs potentiels.

Cela pourra bien sûr être la maturité, mais si votre expérience professionnelle vous permet de trouver des passerelles avec votre futur métier, ce seront des atouts supplémentaires indéniables auxquels les recruteuses et les recruteurs pourront bien évidemment ne pas rester insensibles !