Aujourd’hui sur le blog de l’ENDB nous vous proposons de partager avec vous cette brève qui ne manquera pas de vous intéresser si vous habitez dans un appartement en location et que vous souhaitez tout de même pouvoir décorer votre intérieur. Pourquoi ne le pourriez-vous pas vous allez peut-être vous demander ? Et bien à cause de la caution. On n’y pense pas forcément toujours dans un premier temps (d’ailleurs vous nous remercierez peut-être si nous vous avons évité de faire une bêtise) et quand on y pense, on se demande parfois comment on va bien pouvoir faire pour pouvoir décorer son appartement quand il y a une caution locative à la clé que l’on souhaite bien entendu revoir. Alors, à votre avis, comment faire ?

Notre avis pour que vous puissiez décorer quand même

Bien que nos formations feront de vous des architectes d’intérieur ou des décorateurs / décoratrices d’intérieur qui ne seront probablement pas concernés par cette problématique, à l’Ecole Nationale du Bâtiment, cela ne nous empêche pas d’avoir un avis sur la question. Que nous partageons avec vous ici et qui est très simple.

avis pour décorer en location
L’idée du tapis pour masquer un sol (ou une partie du sol) qui ne vous convient pas. Un classique.

Nous vous conseillons de décorer qu’avec des éléments qui ne laissent pas de traces. Notre avis s’appuyant sur un principe très simple, il est toujours préférable de trouver une solution pour faire autrement, quitte à prendre plus de temps pour décorer initialement que de s’embarquer dans des opérations qui, certes iront plus vite à la base, mais qui vont vous demander de devoir « rattraper le coup » le jour où vous devez quitter des lieux où vous êtes locataire. Après, il y a peut-être des personnes qui ne sont pas sensibles au fait de récupérer leur caution, mais nous nous trouvons cela dommage.

Des idées pour décorer sans abîmer

L’idée de cet article nous est venue en lisant un article du site Le Figaro Madame, dans lequel de nombreuses idées y sont listées, nous n’allons donc pas ici « réinventer la roue », mais plutôt vous inviter à aller le lire pour plus d’informations.

Ajoutons toutefois deux choses ici :

  • la première, si vous privilégiez des méthodes adhésives pour éviter de percer, essayez aussi dans la mesure du possible de suspendre des éléments légers car des éléments plus lourds vous obligeront à une utilisation plus importante d’adhésif qui, s’y vous en mettez trop, laissera des traces comme la pâte à fixer par exemple.
  • la seconde, que nous ajoutons tout autant pour la conviction que pour la touche d’humour, contrairement à elles, et c’est tant mieux pour vos murs et portes, nous adhérons totalement aux patères à poser sur vos portes. En plus, il existe aujourd’hui un large choix pour s’adapter également aux portes dont le dessus n’est pas droit.